Lors de mon voyage au Vietnam, j’ai eu la chance d’être invitée à un mariage. Comme beaucoup de traditions culturelles de ce pays, cette cérémonie est empreint d’un grand respect envers les anciens qui apportent leur bénédiction à l’union et beaucoup de sagesse. La mariage a ainsi vraiment une signification particulière dans la vie d’un couple vietnamien et une importance beaucoup plus marquée qu’en Occident avec un rôle prépondérant dans la préservation du patrimoine culturel. Je vas maintenant vous donner tous les détails de la cérémonie des fiançailles et de la cérémonie d’un mariage traditionnel au Vietnam (celle à laquelle j’ai assisté) ainsi que la différence avec les mariages d’aujourd’hui telles qu’on me les a rapportées…

La cérémonie des fiançailles

La famille du fiancé commence par apporter les différents cadeaux à la maison de la fiancée. Tous les membres sont alors accueillis par la famille de la jeune fille. Lorsque toutes les personnes sont dans la maison, celles représentant le fiancé vont demander la main de la fiancée pour le nom du futur époux aux représentants de la fiancée. Ceux-ci acceptent alors les cadeaux offerts en signe d’accord et le couple de fiancés va alors prier devant l’autel des ancêtres afin d’obtenir leur approbation. Dès que la prière est terminée, le fiancé met la bague de fiançailles au doigt de sa future épouse. Dès que la bague est mise, chaque représentant des deux fiancés présentent chaque membre de la famille en fonction de leur position et de leur rôle. Les deux fiancés deviennent à ce moment-là les nouveaux membres de la famille et doivent désormais appeler chaque membre de la famille par sa position « tante », « oncle », « maman » etc. Les parents acceptent en retour ce nouveau fils et cette nouvelle fille dans leur famille. Après cette cérémonie de fiançailles, les deux familles vont célébrer l’évènement par une très grande fête, préparée par la famille de la fiancée.

La cérémonie de mariage traditionnelle

La date du mariage est choisie communément par les deux familles et selon l’âge des futurs mariés comme le veut la tradition. Le jour même du mariage, le futur marié et sa famille se rendent chez la famille de la future mariée et apportent différents cadeaux recouverts de papier rouge (qui a pour but de porter bonheur). Ces cadeaux sont posés sur différents plateaux qui sont portés par des personnes choisies avec soin, généralement des couples mariés dans le but de porter chance. Les femmes qui portent les cadeaux portent une longue robe traditionnelle (le ao dai). Les hommes qui portent les cadeaux peuvent porter cette robe mais sont généralement en costume avec cravate. Ces cadeaux sont les mêmes que pour la cérémonie des fiançailles, à savoir du vin, des gâteaux, des fruits, des feuilles de noix d’arec et de bétel, et du thé. Une fois arrivée, la famille du futur marié s’arrête devant la maison de la future mariée et le couple doit alors entrer en premier. Ils portent un plateau avec des tasses remplies de vin et vont inviter les parents de la future mariée à en boire une gorgée. L’acceptation de boire va indiquer que les parents de la mariée acceptent le futur marié chez eux ainsi que sa famille et la famille de la jeune fille va alors faire rentrer tout le monde dans la maison. Des feux d’artifice sont alors tirés pour souhaiter la bienvenue à tout le monde. Une fois à l’intérieur, la famille du garçon se présente et demande la permission à la famille de la jeune fille de l’épouser. La future mariée est alors habillée en ao dai rouge. La cérémonie de mariage débute alors devant l’autel des ancêtres. Les deux jeunes fiancés s’agenouillent et prient, en demandant à leurs ancêtres leur bénédiction et la permission de se marier. Le jeune couple va ensuite s’incliner devant leurs parents en les remerciant de les avoirs protégés et éduqués jusqu’au jour d’aujourd’hui. Le maître de cérémonie donne ensuite des conseils aux futurs mariés pour leur indiquer comment entretenir une famille heureuse. Les parents des deux jeunes fiancés discutent ensuite avec eux pour partager leur propre vécu et expérience et pour leur donner aussi leur bénédiction. Le garçon et la jeune fille s’échangent alors les alliances. Les parents s’échangent eux des cadeaux plus importants, comme des colliers, des boucles d’oreilles et des bracelets. La cérémonie se termine alors sous les applaudissements de tous.

La cérémonie de mariage actuelle

Aujourd’hui les mariages vietnamiens se font dans des églises ou des temples de manière occidentale. Mais les vietnamiens maintiennent tout de même la cérémonie traditionnelle dans la maison de la future mariée (racontée ci-dessus) avant d’aller au temple. Les deux familles organisent toujours un repas nuptial (dans une salle ou dans un restaurant) dans la soirée, juste après le mariage. C’est une fête gigantesque où voisins, amis et toute la famille sont invités. Un groupe de musiciens est généralement payé pour animer la soirée. Pendant la réception, les deux époux ainsi que leur famille passent à chaque table remercier leurs invités. Ceux-ci leur donnent en retour des enveloppes renfermant de l’argent (cadeau de mariage) et des cartes de vœux pour les mariés. Dans certaines cérémonies de mariage, la réception est suivie d’une soirée dansante qui est alors ouverte par les jeunes mariés.